Quelles différences entre un chalet en bois et une tiny house ?


24 février 2022 Facebook Twitter LinkedIn Google+ A savoir


chalet en bois

Par respect pour l’environnement, de plus en plus de personnes se tournent aujourd’hui vers les habitations écologiques. L’objectif étant de diminuer la consommation d’énergie, voire devenir indépendante des fournisseurs comme EDF, etc. Pour y arriver, ces derniers choisissent de construire leur maison en bois et n’utilisent que les énergies renouvelables. En matière d’habitation écologique, les plus connues sont le chalet en bois et la tiny house. Considérées comme les plus écologiques et les plus économiques, ces dernières sont très prisées des étudiants, des professionnels du tourisme et des personnes en quête d’aventure. La question est de savoir ce qui les différencie. Existe-t-il des formalités administratives pour les construire ? On vous dit tout dans cet article.

Tiny house ou chalet en bois, lequel choisir ?

Le chalet en bois et la tiny house sont complètement différents. Certes, ils sont tous les deux construits en bois, mais c’est sans nul doute leur unique similitude. Le chalet en bois est une sorte de maison autonome que l’on peut installer dans le jardin ou au beau milieu de la nature. En général, il sert de résidence secondaire. C’est la maison par excellence pour passer ses vacances. Lors de la construction du chalet, le propriétaire a le choix entre un chalet typiquement traditionnel ou un chalet moderne. La décoration ainsi que les équipements qui y seront installés dépendront donc entièrement de ses envies. Le fait est qu’il soit personnalisable à souhait fait partie des grands atouts du chalet en bois. De son côté, la tiny house est également personnalisable. Mais ce qui la rend si particulière, c’est que la tiny house est une toute petite maison sur roues. Elle peut se déplacer un peu partout. Avec une superficie comprise entre 15 à 20 m², la tiny house est la plus petite maison écologique disponible sur le marché. En effet, le propriétaire a le choix entre en construire une ou en acheter.

Les démarches à suivre pour la construction d’une tiny house et d’un chalet en bois

tiny house

Crédits : Pixabay

Que ce soit pour la construction d’une tiny house ou celle d’un chalet en bois, il est important de s’informer sur le PLU ou le Plan Local d’Urbanisme. Ce dernier permet à la commune d’encadrer toutes sortes de constructions de biens immobiliers. Avant d’entamer les travaux de construction, il est important de se rendre auprès de la commune. Et là, que ce soit pour le chalet ou la tiny house, les règlementations sont les mêmes. Si la superficie de l’habitation ne dépasse pas 20m², une simple déclaration de travaux suffit. Par contre, si cette limite est dépassée, il faut demander un permis de construire. Sans ce dernier, le propriétaire risque de payer une amende avoisinant les 40 000 euros. Sur le marché, on peut trouver des tiny house et des chalets en bois préfabriqués. Les fabricants peuvent s’occuper de la livraison et de l’installation, mais à un prix assez élevé. L’idéal serait donc d’opter pour l’autoconstruction qui coûte trois fois moins cher. Toutefois, cela nécessite quelques notions de bricolage.